Retour

La Chambre de commerce de Lévis approuve l’abandon du SRB

La Chambre de commerce de Lévis (CCL) approuve la décision de la municipalité de tirer un trait sur le service rapide par bus (SRB), un geste qu'elle qualifie de « responsable » en regard des coûts élevés du projet et du faible enthousiasme qu'il suscitait au sein de la population.

Un texte de Louis Gagné

« Force est de constater que les Lévisiens et la communauté d’affaires de Lévis étaient peu convaincus des bienfaits du projet de SRB pour un investissement de 1,6 milliard $. Dans ce contexte, la décision de la Ville de Lévis de s’en retirer est un geste responsable », a déclaré le vice-président exécutif et directeur général de la CCL, Stéphane Thériault.

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé mardi que la Ville se retirait du projet de SRB pour des raisons financières.

« C’est un projet qui est beaucoup trop onéreux pour notre capacité […] Il est difficilement justifiable [...] par rapport aux bénéfices que la population pourrait en retirer », a déclaré le maire à l'issue d’une séance extraordinaire des membres du Conseil municipal.

Sondage

La Chambre de commerce de Lévis s’était ouvertement interrogée sur la pertinence du SRB au cours des dernières semaines devant la possibilité que le projet soit en partie financé par les municipalités de Québec et Lévis.

La CCL avait même fait parvenir un sondage à ses membres afin connaître leur niveau d’appui dans l’éventualité où la Ville de Lévis devait débourser jusqu’à 50 millions de dollars pour la mise en place du SRB.

« Je pense que c’est important d’aller sonder nos membres à savoir si on doit toujours aller de l’avant avec ce projet-là [sachant qu’il pourrait entraîner] une bonification de nos taxes foncières », avait soutenu Stéphane Thériault.

La Chambre de commerce de Lévis a d’ailleurs dévoilé mercredi les résultats de son coup de sonde, qui a été mené du 3 au 12 avril. Le tiers des 296 répondants se sont dits favorables ou très favorables au projet, tandis que 43 % se seront montrés pas du tout favorables. Près d’un répondant sur quatre (23 %) s’est dit moyennement favorable.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine