Retour

La circonscription de Jean-Talon, pépinière de ministres

La circonscription de Jean-Talon à Québec est un tremplin presque assuré vers le Conseil des ministres. Six des sept derniers députés élus dans Jean-Talon, tous sous la bannière libérale, ont accédé au cabinet du premier ministre.

Élu en juin 2015 lors d'une élection complémentaire, Sébastien Proulx fait partie des nouveaux visages du cabinet Couillard dévoilé jeudi. Il reçoit le titre de ministre de la Famille.

Yves Bolduc a été député libéral dans Jean-Talon de septembre 2008 à février 2015. Il avait été nommé ministre de la Santé et des Services sociaux en juin 2008 par Jean Charest avant même d'être élu. Il a conservé ce poste jusqu'en septembre 2012. Lors de l'arrivée au pouvoir de Philippe Couillard, il a été nommé ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et ministre de l'Enseignement supérieur, un poste qu'il aura conservé pendant à peine 10 mois, jusqu'à sa démission en février 2015.

Philippe Couillard a représenté la circonscription de Jean-Talon de mars 2007 à juin 2008. Durant cette période, il a été ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale. Le 27 juin 2008, il quitte la vie politique pour revenir plus tard comme chef du Parti libéral en 2013.

Margaret F. Delisle a représenté le château fort libéral de 1994 à 2007. Elle a occupé le poste de ministre déléguée à la Protection de la jeunesse et à la Réadaptation de 2005 à 2007.

Gil Rémillard, qui a été élu dans la circonscription de Jean-Talon de 1985 à 1994, a été à la tête de plusieurs ministères. D'abord ministre des Relations internationales dans le cabinet Bourassa, il a ensuite été ministre de la Sécurité publique, ministre délégué aux Affaires intergouvernementales canadiennes et ministre de la Justice.

Le prédécesseur de Gil Rémillard, Jean-Claude Rivest, qui a été député de Jean-Talon de 1979 à 1985, n'a pas été ministre. Il ne s'est pas représenté en 1985 et est devenu conseiller politique au cabinet de Robert Bourassa.

De 1970 à 1978, les électeurs de Jean-Talon ont élu Raymond Garneau. Le politicien a eu plusieurs responsabilités dans le gouvernement de Robert Bourassa. Il a d'abord été ministre de la Fonction publique pendant quelques mois, puis il est passé au ministère des Finances, cumulant ces fonctions avec celles de président du Conseil du Trésor. Au cours des derniers mois du gouvernement Bourassa, il a été ministre de l'Éducation.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine