Retour

La CNESST déménage dans l'écoquartier d'Estimauville

La Ville de Québec confirme que la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) déménagera ses bureaux de la rue Boudarges, et 1800 travailleurs, dans un nouvel édifice qui sera construit dans l'écoquartier d'Estimauville.

L'organisme provincial a acquis les derniers terrains disponibles pour des espaces à bureaux pour la somme de 1,2 million de dollars.

Avec deux édifices fédéraux, une nouvelle usine de Medicago dont l'inauguration est prévue en 2019 et l'ouverture des bureaux de la CNESST en 2021, le maire de Québec indique que 3400 personnes se rendront chaque jour au travail dans le quartier en voie de revitalisation.

« À 3000 personnes, je pense qu'on atteint la masse critique pour faire en sorte que nos 7 terrains se développent », avance Régis Labeaume.

Il précise d'ailleurs qu'un contrat vient d'être signé pour la construction de 70 logements sociaux et des négociations sont en cours pour développer les terrains restants.

Trois lots à vocation résidentielle n'ont toujours pas trouvé preneur dans la cadre de la première phase de revitalisation du quartier d'Estimauville.

L'édifice rue Bourdages

La Ville de Québec, de son côté, s'est engagée à acquérir l'édifice de la rue Bourdages au coût de 5 millions de dollars si la CNESST ne reçoit pas de meilleure offre d'ici août 2017.

Si ce scénario se réalise, la Ville prévoit démolir le bâtiment existant pour ensuite revendre le terrain à des promoteurs. Régis Labeaume indique qu'il s'agira sûrement de développement résidentiel et commercial.

Plus d'articles