Retour

La colère des infirmières s’organise à Québec

Des dizaines d'infirmières déambuleront dans les rues de Québec cet après-midi pour dénoncer leurs conditions de travail qui nuisent, selon eux, aux soins offerts dans la province.

Un texte de Charles D'Amboise

« La loi du silence en santé, c’est terminé », souligne l’infirmier Étienne Talbot, membre de l'organisation du rassemblement intitulé « États généraux des soins - édition Québec ».

Comme l'ont fait leurs collègues dans d'autres régions, les professionnels de la santé marcheront pour dénoncer le ratio de patients par infirmières qui constitue, selon eux, un danger.

C’est pour réclamer des changements de la part du gouvernement que les infirmières se rassembleront devant l’Assemblée nationale, sur le coup de 15 h. Ils seront accompagnés de citoyens solidaires et de d’autres professionnels de la santé, assurent-ils.

« Ce n’est pas un problème qui est canalisé au niveau du corps professionnel infirmier. On pense que ça découle beaucoup des compressions faites par les réformes Barrette », précise M. Talbot.

« On invite la population à nous soutenir. Il y a des médecins et plusieurs autres corps de métier qui nous soutiennent », écrit l'organisation sur la page Facebook du rassemblement.

Une marche se mettra ensuite en branle dès 15 h 30 dans les rues du Vieux-Québec et de Montcalm.

Une soirée à micro ouvert est ensuite prévue dès 17 h au Petit Théâtre de Québec. « La discussion est ouverte à toutes et à tous », précise l’organisation.

Plus d'articles