Retour

La Commission scolaire des Navigateurs dans une impasse budgétaire

Le budget de la Commission scolaire des Navigateurs n'a pas été adopté pour la prochaine année en raison d'un conflit entre son président et une majorité de commissaires.

Au moment de se prononcer, mardi soir, une dizaine de commissaires ont décidé de quitter l'assemblée. La séance a été levée puisqu'il n'y avait plus quorum. La commission scolaire est donc paralysée en vue de la prochaine rentrée et devra faire appel au ministère de l'Éducation jusqu'à ce que la situation soit clarifiée.

Depuis le début de l'année, les commissaires exigent la démission du président, François Caron, en raison de ses prises de position en marge du projet de loi 86, qui proposait entre autres d'abolir les élections scolaires. On lui reproche d'avoir rédigé son mémoire sans obtenir l'accord des commissaires.

Le président de la Commission scolaire des Navigateurs a refusé d'accorder une entrevue à Radio-Canada pour commenter cette crise politique. Il affirme ne pas comprendre le geste de ses collègues puisque le budget faisait consensus, dit-il.

Des membres de la direction générale vont se rendre au ministère de l'Éducation, ce matin, pour tenter de dénouer l'impasse.

Plus d'articles

Commentaires