Retour

La construction de résidences pour personnes âgées en forte croissance

Le plus gros complexe pour personnes âgées de l'est du Québec est en train de voir le jour dans le secteur de Vanier, à Québec.

La phase trois d'un projet de 700 logements de l'entreprise Réseau Sélection sera inaugurée au printemps. Ce promoteur est bien présent dans le marché. Il compte déjà 27 complexes, 6500 résidents et 2000 employés au Québec.

« On a doublé le nombre de logements dans les 3 dernières années et on entend les tripler dans les 5 prochaines années », souligne Isabelle Dessureault, vice-présidente marketing, ventes et affaires publiques chez Réseau Sélection.

L'entreprise prévoit des investissements de 2 milliards de dollars d'ici 2019 pour la construction de 30 nouveaux projets de résidences.

Réseau Sélection s'intéresse à la clientèle des personnes âgées depuis 25 ans. En plus des logements, l'entreprise propose un milieu de vie aux personnes retraitées qui ont encore beaucoup d'énergie. Une clientèle qui est en forte croissance. Dans 10 ans, les personnes de 65 ans et plus vont représenter 25 % de la population.

« Au Québec, on est en avance sur plusieurs marchés au niveau de l'offre. Ailleurs, les projets de logements sont beaucoup axés sur les gens en perte d'autonomie. Nous, on tente de faire en sorte que les gens vivent mieux, plus longtemps. C'est notre mission », explique Isabelle Dessureault.

L'autre grand chantier à Québec se trouve sur le boulevard Laurier, au coeur de l'îlot Lapointe. Le Groupe Maurice, qui possède également le Gibraltar dans le quartier Saint-Sacrement, va y construire un complexe de 424 logements de qualité supérieure. L'ouverture est prévue en 2017. 

La plupart des grands projets se retrouvent dans les quartiers centraux. Ils sont situés près des services de proximité et des accès au transport en commun.

Pas de ralentissement

L'évaluateur agréé Martin De Rico estime que la construction de résidences pour personnes âgées n'est pas touchée par le ralentissement économique. « C'est un phénomène », dit-il. Un phénomène qui n'est pas unique à Québec. On l'observe aussi à Montréal.  

Martin De Rico croit que le marché restera en croissance pour encore plusieurs années. « Ça suit les tendances démographiques. La cohorte des 75 ans et plus va recommencer à être croissante à partir de 2017 et jusqu'en 2030 environ. »

Le marché est en train de s'ajuster pour répondre aux besoins des retraités. Dans cette course, il n'y a que quelques grands joueurs, dont Réseau Sélection et le Groupe Maurice.

Plus d'articles

Commentaires