Retour

La Cour d'appel confirme la condamnation d'un hypnologue

La Cour d'appel confirme le verdict de culpabilité prononcé contre l'hypnologue André Hébert, qui a profité de séances d'hypnose pour agresser sexuellement trois clientes.

Le résident de Château-Richer contestait la décision du juge qui l'avait reconnu coupable pour des gestes commis dans les années 2000 sur trois femmes âgées de 25 à 35 ans.

Hébert, qui a maintenant 54 ans, a porté en appel le verdict en invoquant que le juge avait mal analysé le rapport d'autorité qu'il exerçait auprès de ses clientes.

André Hébert, qui avait été remis en liberté en attendant la conclusion de sa demande d'appel, devra donc purger les 18 mois de détention qui lui ont été imposés.

Même s'il était en liberté pendant le processus judiciaire, il lui était interdit d'offrir des services de consultation.

Les policiers avaient retrouvé chez lui différentes cartes d'affaires pour des services d'astrologie, de parapsychothérapie, de déménagement et de dressage de chiens.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine