Retour

La croissance économique de Québec s'accélère selon le Conference Board

L'économie de la région de Québec va progresser de presque 2 % cette année et même l'an prochain, selon le Conference Board.

Les prévisions de l'organisme démontrent que le secteur manufacturier et celui du tourisme seront les plus vigoureux grâce à la faiblesse du dollar canadien.

Le tourisme en profite doublement en amenant des touristes américains à visiter la région et en incitant les Québécois à rester dans la province pour leurs vacances.

Le directeur de l'Office du tourisme de Québec, André Roy, souligne l'importance de continuer à développer ce secteur.

« C'est une industrie qui est créatrice de richesses, alors je pense que ça devrait inciter toutes les parties prenantes à continuer d'investir dans cette industrie-là. Un dollar investi rapporte 20 $ en retombées économiques et 5 $ va directement au gouvernement », rappelle-t-il.

Les compressions font mal

Le Conference Board note par ailleurs que les politiques d'austérité du gouvernement Couillard nuisent à la performance de la région de Québec. Le secteur des services ne devrait y augmenter que d'environ 1 %.

La solide performance des entreprises liées au tourisme et la reprise du secteur manufacturier devraient toutefois compenser au maintien de la vigueur économique, toujours selon le Conference Board.

André Roy espère que ces nouvelles statistiques vont convaincre le gouvernement de l'importance d'investir en tourisme. « Juste à Québec on parle de 1,4 milliard en retombées directes. Diminuer dans les budgets, je pense que ce sont des gestes contre-productifs, si le Conference Board peut nous aider à faire réaliser ça aux dirigeants, je pense qu'on s'en va dans la bonne direction. »

Vancouver, Toronto, Winnipeg, Halifax, et Montréal sont les villes canadiennes où la croissance sera la plus forte.

Plus d'articles

Commentaires