C'est samedi dans Saint-Roch que se tiendra la 5e Foire du disque de Québec qui attire chaque année des centaines d'amateurs et collectionneurs à la recherche de disques rares ou mettant de l'avant des artistes du passé.

« C’est comme un peu Noël pour les gens qui aiment les disques, les vinyles, les CD, c’est un endroit spectaculaire pour se procurer des choses rares », dit d’emblée François Gariépy, collectionneur et porte-parole de l’événement.

En tout, une trentaine de disquaires de Québec et de la province seront sur place pour proposer « leurs plus beaux disques », tous genres musicaux confondus, métal, progressif, jazz, soul, disco, chanson.

L’endroit peut s’avérer une mine d’or pour les amateurs comme François Gariépy qui a le bonheur de compter dans sa collection des vieux Plastic Bertrand, Styx, un Claude Dubois signé ou encore un enregistrement inédit de Bruce Springsteen en spectacle, une production italienne.

« Il faut savoir qu’en Italie et en Grèce, on n’a pas signé la convention de Stockholm sur le droit d’auteur, donc il arrive souvent qu’on ait des disques inédits. […] C’est toujours un grand moment de découvrir des concerts inédits sur des labels italiens, bien qu’ils n’ont pas payé les droits, ce qui est dommage pour les artistes », explique-t-il.

Près de 40 000 seront en vente durant la foire au coût allant de 1 $ à 1000 $ du disque.

Les disques qui ont la cote auprès des collectionneurs? Brigitte Bardot, David Bowie, Prince continuent de prendre de la valeur, mentionne François Gariépy.

La 5e Foire du disque de Québec se tient au Centre récréatif Saint-Roch sur la rue Prince-Édouard, le 4 novembre prochain, de 10 h à 16 h.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine