Retour

La gestion des opérations déneigement centralisée

La Ville de Québec annonce de nouvelles façons de faire pour mieux gérer les opérations déneigement afin de mieux réagir aux conditions météo dites « exceptionnelles ».

Pour ce faire, la Ville donne la gestion des opérations déneigement à un seul responsable plutôt que d’avoir un décideur par arrondissement. C’est l’arrondissement de Sainte-Foy–Sillery-Cap-Rouge qui prendra les rênes de ces opérations hivernales.

Pour Martin Forgues, le directeur de section aux travaux publics de l’arrondissement de Sainte-Foy–Sillery-Cap-Rouge, les six arrondissements ne pouvaient plus continuer de travailler en silo et appliquer la politique de déneigement indépendamment.

« Quand il arrive de la météo extraordinaire, des cocktails météo [...] on doit ajouter un facteur humain à notre politique », fait-il valoir.

Selon la Ville de Québec, les perturbations météo fréquentes ont causé les problèmes vécus l’hiver dernier. En exemple, la Ville explique avoir connu durant l’hiver 28 épisodes de pluie avec un total de 219 mm, alors que la moyenne des 10 dernières années n’était que de 12 épisodes pour 96 mm de précipitations.

« Ces cocktails-là se sont concentrés en février, mars, période durant laquelle on a eu un peu plus de problèmes », a souligné Simon April, ingénieur aux travaux publics.

La Ville a aussi établi des critères de veille en fonction des conditions météorologiques à venir.

Contrairement aux années précédentes lors desquelles les prévisions météo étaient analysées par chacun des arrondissements, les nouveaux responsables des opérations pourront désormais mieux se préparer aux tempêtes en fonction de l’état global du réseau, selon la Ville.

Plus de détails à venir

Plus d'articles