Retour

La joueuse de rugby Karen Paquin tente sa chance au bobsleigh

Karen Paquin ne s'en cache pas, elle aime la vitesse. La joueuse de rugby de Québec s'apprête d'ailleurs a descendre la piste de bobsleigh de Calgary à toute allure.

Un texte de Jean-Philippe Martin

Médaillée de bronze aux derniers Jeux olympiques d'été à Rio, Karen Paquin va auditionner pour devenir la nouvelle freineuse de Kaillie Humphries pour les prochains Jeux d'hiver de 2018, à Pyeongchang, en Corée du Sud.

Du 3 au 10 novembre, elle s'entraînera à Calgary sous la supervision de l'équipe nationale de bobsleigh dans le but de mériter un poste dans le même bob que l'Albertaine.

Karen Paquin a d'ailleurs déjà eu un premier contact avec le bobsleigh, sur la piste de Waterloo au Québec, en compagnie de l'entraîneur Yannik Morin. Elle a reçu l'invitation de la double médaillée d'or olympique avec beaucoup d'enthousiasme.

« C'est une belle surprise. Tu as les frissons parce que tu te dis: "Quelle opportunité!" Kaillie Humpries, c'est une fille qui a plusieurs médailles olympiques alors tu te dis que ce serait le fun de pouvoir te greffer à ça. »

Au-delà de la perspective de médaille olympique, Paquin y voit la chance de mettre en application son penchant pour ce qu'elle appelle: le « multisport ».

« J'ai fait du volleyball, j'ai fait du canot à glace. Je me suis toujours considérée comme une fille d'hiver, plus qu'une fille d'été, malgré le fait que j'ai toujours fait du rugby. Donc je me dis que c'est vraiment une partie de moi qui pourrait aller chercher quelque chose dans un sport complètement différent. C'est un beau défi et ça me donne le goût de le relever. »

Comme joueuse de rugby, Karen Paquin estime avoir les qualités requises pour l'emploi. À preuve, elle rappelle que Heather Moyse, l'ancienne coéquipière de Humphries et aussi médaillée d'or olympique, vient également du monde du rugby. Elle a représenté le Canada lors de différentes rencontres internationales.

Le rugby avant tout

Paquin n'a pas l'intention d'abandonner le rugby pour autant, bien au contraire. Après avoir complété son camp d'essai en bobsleigh, l'ancienne joueuse du Rouge et Or de l'Université Laval ira rejoindre ses coéquipières de l'équipe canadienne de rugby à 15 en Irlande, pays hôte de la prochaine Coupe du monde.

Le Canada affrontera la Nouvelle-Zélande, l'Angleterre et l'Irlande en préparation pour le grand rendez-vous qui aura lieu en août 2017.

Plus d'articles