Retour

La LNH aurait choisi Las Vegas et écarté Québec

Selon une source engagée dans le processus d'expansion, la Ligue nationale aurait choisi la candidature de Las Vegas plutôt que celle de Québec.

Cette source s'est confiée sous le couvert de l'anonymat à l'Associated Press puisque rien n'a encore été divulgué par la LNH, dont le bureau des gouverneurs doit se réunir le 22 juin.

Une deuxième source, mise au courant de la décision, a expliqué que « c'est réglé » pour Las Vegas à la suite des recommandations du bureau de la LNH.

Las Vegas se joindrait au circuit pour la saison 2017-2018, à condition qu'elle soit en mesure de payer les frais d'adhésion de 500 millions de dollars américains exigés par la ligue.

Les Blue Jackets de Columbus et le Wild du Minnesota avaient payé 80 millions de dollars pour se joindre au circuit en 2000.

Le groupe qui appuie la candidature de Las Vegas, mené par Bill Foley, dit avoir vendu plus de 13 200 abonnements en vue de l'arrivée d'une équipe.

Un amphithéâtre de 20 000 sièges a d'ailleurs été construit entièrement à l'aide de fonds privés et a ouvert ses portes en avril.

La candidature de Québec semblait d'ailleurs battre de l'aile depuis quelque temps.

Le président du conseil d'administration de l'entreprise Québecor, Brian Mulroney, avait expliqué le 3 juin au journal La Presse que le projet ne se concrétiserait pas à court terme et que les citoyens de Québec allaient devoir être patients.

Malgré les ennuis financiers des Coyotes de l'Arizona, dont la ligue a eu la tutelle pendant de nombreuses années, la LNH croit toujours que le hockey peut se développer dans le Sud-Ouest américain, un marché non traditionnel.

Las Vegas, au coeur du désert de Mojave, est un marché de hockey en croissance depuis une vingtaine d'années. Le Thunder de Las Vegas, de la Ligue internationale, a eu un certain succès populaire dans les années 1990.

La région de Las Vegas, qui comptait 2,2 millions d'habitants en 2010, est la plus importante agglomération des États-Unis qui ne détient pas de concession de sport majeur. L'époque où les ligues craignaient la corruption en raison des nombreux salons de paris et preneurs aux livres de la ville est révolue, rendant Las Vegas très attrayante pour un circuit cherchant à s'établir dans un marché en croissance.

Les Raiders d'Oakland, de la NFL, ont eu des discussions sérieuses avec les autorités de la ville pour y déménager. Leur propriétaire, Mark Davis, a même suggéré que des partenaires et lui pourraient y construire un dôme de 1,4 milliard, avec l'aide de fonds publics. Mais Foley et la LNH travaillent depuis beaucoup plus longtemps pour y amener le hockey.

Bill Foley n'a pas encore dévoilé le nom qu'il comptait donner à son équipe, mais la candidature est soutenue par une compagnie appelée Black Knight Sports and Entertainement, du nom de son entreprise de services financiers.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine