Retour

La LNH de retour à Québec... avant les Nordiques

Les premiers coups de patin de la Ligue nationale de hockey ont été donnés, hier soir, sur la nouvelle glace du Centre Vidéotron. Les Canadiens de Montréal l'ont emporté par la marque de 4-1 contre les Penguins de Pittsburgh à l'occasion d'un match préparatoire.

Michel Therrien a confirmé que ses joueurs étaient « très excités » à l'idée de jouer la première partie dans le Centre Vidéotron. Il a affirmé après la rencontre que « tout le monde comprenait l'importance du premier match professionnel ».

L'entraîneur du Canadien, Michel Therrien, s'est dit impressionné par les installations de Québec. Il a décrit le bâtiment comme « lumineux », « gigantesque » et de « première classe ».

« C'est vraiment une très belle place. Les gars ont aimé ça de jouer dans un édifice comme ça. C'était le fun », a-t-il ajouté après la rencontre.

Un premier match symbolique

David Desharnais a confirmé que le match était chargé d'émotions. « C'était cool. C'est une belle glace. Je suis content d'avoir joué le premier match. C'est toujours le fun de venir », a souligné l'attaquant.

Questionné sur le retour éventuel des Nordiques à Québec, David Desharnais croit que ce serait une belle occasion pour les jeunes joueurs québécois. « C'est sûr qu'ils [les Nordiques] vont pouvoir donner la chance à d'autres Québécois de se faire valoir. »

Malgré la défaite, les joueurs des Penguins ont aussi apprécié leur passage à Québec.

« Ça aurait été le fun avec une victoire, mais l'ambiance était cool. J'espère pour Québec que ça ne prendra pas trop de temps avoir leur équipe », a souligné le gardien Marc-André Fleury.

L'attaquant Pascal Dupuis a été surpris des réactions de la foule qui  huait et encourageait le Canadien. « C'est fantastique. Très beau building. La moitié go-habs-go, l'autre moitié à huer. C'était spécial! Tu ne peux pas avoir cette atmosphère ailleurs. »

Vers une nouvelle rivalité Québec-Montréal

Michel Therrien croit que si Québecor réussit à obtenir une équipe de la Ligue nationale, la rivalité Québec-Montréal renaîtra.

« Ça devrait être une belle rivalité saine. C'est une ville qui a beaucoup de passion, comme Montréal. Je vois ça d'un bon œil. [...] La Ville de Québec et le maire Labeaume ont fait les bonnes choses avec des installations extraordinaires », croit l'entraîneur.

Un maire « fébrile »

Le maire de Québec, Régis Labeaume, était tout sourire avant la partie. C'est d'ailleurs lui qui a fait la mise au jeu protocolaire.

Sur les ondes de RDS, il s'est dit « fébrile » à l'idée de voir le premier match de la LNH au Centre Vidéotron. Selon lui, ce n'est pas une insulte de voir une autre équipe que les Nordiques briser la glace. « On y va étape par étape! Et si tout va bien, ça devrait bien finir. »

Questionné à savoir s'il allait encourager les Canadiens ce soir, le maire a été catégorique : « Le maire de Québec ne peut pas prendre pour le Canadien! »

Plus d'articles

Commentaires