Retour

La nouvelle monture des Passages insolites dévoilée

Les Passages insolites proposent cette année neuf oeuvres d'art public temporaires installées dans les rues du Vieux-Port de Québec. Le parcours met en lumière des installations étonnantes, ludiques et parfois dérangeantes. Voici ce que pourront découvrir les passants pour cette 5e année de l'événement.

Texte et photos Alice Chiche

Dans l’temps de Samson-Breton

Avec sa structure arrondie et son tracé, cette œuvre suggère le trou noir de l’univers. C’est un voyage temporel qui est proposé dans le parc du Petit-Champlain. Tout en étant installés confortablement, nous remontons au 19e siècle découvrir des éléments historiques importants du quartier grâce aux vidéos diffusés au centre de la sculpture.

Les fleurs d’eau de Jean-Yves Vigneau

Au premier coup d’œil, on croirait apercevoir des nénuphars. Mais en laissant traîner un peu le regard, on découvre plutôt ces fleurs faites d’assiettes qui se laissent porter par le mouvement des marées, avec le Château Frontenac en arrière-plan.

Un monument pour Mary Ann de Jean-Robert Drouillard (Québec)

Il n’y a pas que Louis XIV qui a son buste sur la place Royale. En face de ce dernier trône celui de Mary Ann, une esclave panisse qui a fui son propriétaire, un aubergiste qui habitait place Royale. En mettant au même niveau les deux bustes, l’artiste semble ainsi affirmer l’égalité des deux personnages.

La tête ailleurs de Fannie Giguère

En arrière du Musée de la civilisation se dévoile une œuvre basée sur le jeu d’optique. En activant un mécanisme, des images se dévoilent sous nos yeux, par le biais d’une ancienne technique d’animation.

Alouette de Brandon Vickerd

Ce n’est pas tous les jours que l’on se retrouve face à une réplique d’un satellite, ici l’Alouette, lancé en 1962 en pleine conquête de l’espace. Sa chute a été amortie par une voiture dont l’avant est tout enfoncé. Cette œuvre stationnée sur la rue Saint-Paul attire bien des regards dubitatifs.

Les entrailles du futur du Collectif

De grands pans de mur avec des fils blancs allant d’un bord à l’autre constituent le cadre d’un espace déambulatoire sur la terrasse du restaurant le Laurie sur la rue Dalhousie. Les créateurs glissent le message, de façon métaphorique, d’un avenir rempli de différentes avenues possibles.

Les heureux naufragés de Demers-Mesnard

C’est toute une faune surréelle qui se retrouve sur une toute petite île dans le bassin Louise, entre deux quais. Cette oasis fantastique attire les regards par ses animaux diversifiés et bleus.

TTTourner de Robert Hengeveld

Un arbre a fait son apparition juste devant les portes de la gare du Palais. Déjà déroutant, cela le devient encore plus quand ce dernier se met à tourner.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards