Retour

La Passion selon saint Matthieu : l'occasion de retrouvailles

La présentation de la Passion selon saint Matthieu par les Violons du Roy et la Chapelle de Québec est l'occasion pour les interprètes, dont Karina Gauvin et Marie-Nicole Lemieux, de renouer avec l'œuvre à laquelle plusieurs ont un attachement particulier.

L'œuvre fait partie de l'un des concerts que le chef d'orchestre Bernard Labadie dirige cette saison, une saison forte en émotion avec son retour sur scène après la maladie

La Passion selon saint Matthieu est l'une de ses oeuvres chéries que les Violons du Roy avaient interprétée il y a 16 ans. La soprano, Karina Gauvin, était de la première présentation.

Elle se dit particulièrement heureuse de reprendre cette oeuvre à grand déploiement entourée de musiciens qu'elle estime.

« De se retrouver tous, après avoir fait chacun dans nos vies, nos cheminements différents, c'est sûr que quand on se retrouve, c'est de faire de la musique avec nos amis et avec des gens qu'on aime et avec l'expérience des années, ça apporte beaucoup de couches, d'intensité », dit-elle.

La contralto Marie-Nicole Lemieux souligne pour sa part que l'œuvre de Bach, un oratorio sur la vie du Christ, est chargée en sens et en émotion.

« D'être là pour faire la Passion selon saint Matthieu, c'est toujours un événement parce que ça demande énormément de moyens et que ça coïncide aussi avec le retour à la vie de Bernard, je pense que pour tout le monde, c'est très fort. Tout ce que j'espère, c'est qu'on soit dignes de cet amour de la musique et cette amitié qui nous lie. »

Marie-Nicole Lemieux avait assisté à la première présentation il y a 16 ans. Elle s'estime choyée d'interpréter à son tour cette œuvre dont elle admire la beauté et la complexité.

Les deux interprètes se disent aussi chanceuses de se retrouver sur la même scène qu'elles n'avaient pas partagée depuis presque deux ans. « Quand on est ensemble, il y a vraiment quelque chose de très spécial qui se passe, on est très liées par la musique », dit Karina Gauvin.

Le concert, qui met en scène la Chapelle de Québec, les Violons du Roy, les solistes John Mark Ainsley, Neal Davies, Karina Gauvin, Marie-Nicole Lemieux, David Webb et Andrew Foster-Williams, dirigés par Bernard Labadie, est présenté mercredi et jeudi soir à la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm.

Plus d'articles

Commentaires