Retour

La policière Katia Pitre perd son combat contre le cancer

Atteinte d'un cancer des ovaires, la policière de Québec Katia Pitre a succombé à sa maladie, hier. Elle avait 32 ans.

La policière était connue pour avoir mené un long combat contre sa maladie.

En 2011, à l'âge de 27 ans seulement, elle avait reçu un diagnostic de cancer agressif des ovaires. Par la suite, elle avait fait appel à la population pour financer des traitements expérimentaux qu'elle a suivis aux États-Unis et en Suisse.

En compagnie de ses collègues de travail, elle avait notamment réussit à amasser 312 000 $ pour qu'elle puisse se rendre à Minneapolis pour suivre un traitement.

Les messages de sympathies se comptaient par centaines lundi, après l'annonce de la nouvelle, confirmée par le Service de police de la ville de Québec.

Lors des dernières années, Katia Pitre s'était impliquée dans la recherche médicale. En 2013, elle avait d'ailleurs reçu le titre de bénévole de l'année de la Fondation du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke pour avoir amassé des fonds pour financer les recherches sur le cancer de l'ovaire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine