Retour

La porte sainte de Québec scellée jusqu'en 2025

Rappelons que la porte sainte de Québec – la seule des huit portes saintes qui se trouve hors de l'Europe – avait été exceptionnellement rouverte à pareille date l'an dernier à l'occasion du Jubilé de la miséricorde.

Lors de la dernière année, quelque 200 000 personnes ont franchi la porte sainte. En tout, 102 groupes de pèlerins se sont venus se recueillir en passant la porte.

« Il y en a juste sept dans le monde, donc c'est certain que ça attire les gens. Ce matin, on avait un groupe de 70 Vietnamiens qui sont venus juste pour l'événement », explique François Miville-Deschênes, directeur des communications de la basilique-cathédrale Notre-Dame.

Le recteur de la basilique-cathédrale Notre-Dame, Mgr Denis Bélanger, souligne quant à lui le caractère symbolique de l'objet de bronze.

« Une porte c'est un passage et c'est qu'on a ici est symbolique. Il y en a qui viennent prier, d'autres s'y recueillir alors que certains veulent mettre derrière des moments plus difficiles », explique-t-il.

Baisse du tourisme religieux

Bien que la porte sainte ait attiré de nombreux fidèles au cours lors de la dernière année, la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec a accueilli moins de visiteurs à la porte sainte qu'en 2013, soit l'année d'inauguration de l'objet sacré.

En 2013, 325 000 visiteurs avaient franchi la porte, soit 125 000 de plus que cette année.

Le directeur de l'Office du tourisme de Québec, André Roy, explique que cette baisse d'achalandage s'explique par « l'aspect nouveauté ».

« Évidemment, la première année, c'est la nouveauté qui a fait en sorte qu'il y a eu autant de monde. Je crois qu'au-delà de la fréquentation qu'on a eue avec la porte sainte, ça amène beaucoup de notoriété à Québec », souligne-t-il.

En principe, la porte sainte de Québec sera scellée jusqu'en 2025, soit l'année du prochain jubilé.

Plus d'articles