Retour

La radio en « zone de guerre » à Québec cet automne

Avec le retour de Jeff Fillion à l'antenne de CHOI Radio X sur l'heure du midi, le directeur général de la station, Philippe Lefevbre, prédit que la rentrée radiophonique à l'automne sera une véritable « zone de guerre ».

Les radios de Québec joueront du coude pour arracher les meilleures cotes d'écoute. Le FM93 peut entre autres compter sur l'animateur Éric Duhaime, désormais flanqué de l'ancien ministre péquiste Bernard Drainville.

BLVD 102,1 tentera quant à elle de ravir des parts de marché aux stations concurrentes avec l'embauche de Nathalie Normadeau, renvoyée du FM93 après avoir été accusée de fraude, corruption et abus de confiance par l'UPAC pour des gestes posés alors qu'elle faisait parti du gouvernement libéral de Jean Charest.

En marge du point de presse pour officialiser le retour de Jeff Fillion à l'antenne de CHOI Radio X, Philippe Lefevbre a soutenu qu'il ne s'agissait pas d'un pari risqué.

« Que ce soit Radio Pirate ou chez Bell, Jeff n'a jamais été poursuivi depuis au moins une dizaine d'années », a fait valoir le directeur en ajoutant que l'abondance de l'offre sur le marché de Québec sera à l'avantage des auditeurs.

L'ancien animateur Claude Thibodeau, devenu analyste du monde des médias, parle plutôt d'une « surabondance » d'offres similaires dans le marché de Québec.

« Cette radio est pas mal toute sur le même agenda, c'est-à-dire qu'elle loge toujours à droite du spectre. Le discours est assez mur à mur, si on veut, dans le même genre. Se distinguer dans des circonstances comme ça, c'est difficile. »

Calcul du risque

Dans ce contexte de forte concurrence, l'analyste soutient que les directeurs de la programmation seront tentés de demander à leurs animateurs d'aller toujours un peu plus loin, d'être plus « incisif » pour tenter de se distinguer, non pas sans danger.

Claude Thibodeau note toutefois que le style de Jeff Fillion a perdu de son caractère unique depuis son départ de CHOI il y a plus de 10 ans.

« Si vous avez écouté M. Fillion dans les deux dernières années d'activités radiophoniques, il ne vit plus dans un monde parallèle. Il est beaucoup plus mainstream. »

S'il juge que l'expression « zone de guerre » est un peu trop forte pour décrire la rentrée radiophonique, Claude Thibodeau soutient néanmoins que les résultats des prochains sondages risquent d'être très serrés.

« Je pense qu'on va avoir un photo finish, où il faudra regarder deux fois la photo pour savoir quel cheval est arrivé le premier. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine