Retour

La rentrée pour les étudiants en francisation au Cégep de Sainte-Foy

Même en novembre, c'est jour de rentrée au Cégep de Sainte-Foy. Quelque 250 étudiants en francisation rentraient en classe mercredi matin.

Parmi ces étudiants d'âges divers, 60 amorçaient aujourd'hui le programme de quatre sessions de formation continue du cégep. Au terme de ces cours, les nouveaux arrivants auront acquis les bases suffisantes en français pour communiquer au quotidien et se trouver un emploi.

« Le programme de francisation est un lieu d'accueil et d'intégration où l'on crée des liens pour que l'apprentissage du français se fasse dans un climat d'accueil dans la société québécoise », mentionne Pierre-Luc Bonneville, directeur adjoint de la formation continue au Cégep de Sainte-Foy.

Cette intégration passe aussi par le travail du personnel enseignant et des agents de soutien social auprès des immigrants.

« On travaille beaucoup avec des mises en situation ou des énoncés appris par cœur qui pourront être réutilisés, explique Marie-Chantal Bertrand, enseignante. On va utiliser des documents audio, vidéo, musicaux, des médias, c'est ça qui va leur permettre de comprendre le français que l'on utilise ici au Québec. »

Une méthode qui fait ses preuves. Après une année d'inscription au programme, Maria Louisa Santillal Lopez, originaire du Mexique, peut maintenant parler, lire et écrire le français. « Je l'utilise à mon travail et à 30 % à la maison. Mais à l'extérieur, je vais au magasin, je pose des questions. Pour les nouveaux arrivants, c'est très important », dit l'étudiante qui parle aussi l'anglais.

Pour améliorer l'intégration de sa clientèle, le cégep a engagé l'an dernier une intervenante psychosociale pour répondre aux besoins spécifiques de certains étudiants.

« C'est un rôle d'intervenante pivot pour savoir où se diriger dans un nouveau pays, avec une langue qu'ils connaissent peu. Je fais du référencement avec les différents partenaires, les organismes communautaires, pour leur permettre d'ouvrir leur horizon », ajoute Roseline Lacoste, agente de soutien social qui travaille conjointement avec les enseignants du programme de francisation.

Le Cégep de Sainte-Foy accueille dans son programme de francisation, chapeauté par le ministère de l'Immigration, des représentants de 10 nationalités. Des Syriens notamment, mentionne M. Bonneville, mais pas dans une plus grande proportion que les étudiants provenant d'Amérique latine ou du Bhoutan par exemple.

Le Cégep de Sainte-Foy reçoit dans son programme les nouveaux arrivants âgés de 18 ans et plus. Les enfants quant à eux, sont intégrés dans des classes d'accueil par les commissions scolaires.

*D'après les informations de Martine Côté

Plus d'articles