Retour

La requête d'un procès séparé pour Nathalie Normandeau rejetée

La Cour supérieure ferme la porte à un procès séparé pour l'ex-ministre Nathalie Normandeau, qui souhaitait subir son procès pour fraude et abus de confiance le plus rapidement possible.

Le procès de l'ex-vice-première ministre et de ses cinq coaccusés est mis en veilleuse en attendant que soit réglée leur requête en arrêt des procédures et le débat sur la protection des sources journalistiques.

Le juge Jean-François Émond a noté une contradiction dans la position de Nathalie Normandeau qui demande de subir son procès alors qu'elle en demande l'annulation.

Il a fait valoir que la décision pourrait être réévaluée si l'avocat de Normandeau se désistait de la requête sur les fuites médiatiques.

Le procès de Nathalie Normandeau, Marc-Yvan Côté et leurs quatre coaccusés devait débuter le 9 avril et durer cinq mois.

Toutefois, une série de requêtes et d'appel de décision ont fait en sorte que le débat pourrait avoir lieu à l'automne seulement devant la Cour suprême, si elle accepte d'entendre la cause.

D'après les informations de Yannick Bergeron

Plus d'articles