Retour

La restauration du pont de Québec toujours en suspens

L'absence d'un montant réservé à la restauration du pont de Québec dans le dernier budget fédéral ne veut pas dire que le fédéral abandonne ses engagements. Le ministre responsable de la région de Québec, Jean-Yves Duclos, a tenu à se faire rassurant, mercredi matin.

Lors de la dernière campagne électorale, les libéraux avaient promis que le fédéral « prendrait ses responsabilités », si aucune entente n'est conclue pour repeindre le pont d'ici le 30 juin 2016.

Le fondateur du Comité pour la sauvegarde du pont de Québec, Michel L'Hébreux s'attendait à ce que le gouvernement en fasse mention dans le budget.

« Le fait de ne pas prévoir de montant d'argent pour sa rénovation, je pense que ça dénote que la responsabilité qu'ils vont prendre, on ne sait pas trop ce que ça veut dire », constate M. L'Hébreux.

Questionné à ce sujet, le ministre Jean-Yves Duclos précise que la promesse libérale tient toujours. « Le nouveau gouvernement s'est engagé lors de la dernière campagne électorale à deux choses. La première, c'est de fournir 75 millions de dollars si les acteurs de la région de Québec veulent qu'on procède à repeindre le pont. »

Le ministre Duclos rappelle aussi que le fédéral avait promis d'établir un dialogue. Une rencontre s'est déroulée le 21 janvier dernier avec le CN, les maires et des ministres des deux gouvernements, une première en 10 ans.

« On communique ensemble, on est sur la même longueur d'onde depuis plusieurs semaines, on fait avancer le dossier », a dit le ministre Duclos.

Lehouillier confiant

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, est aussi de cet avis. Il ne s'inquiète pas que le pont ne soit pas mentionné dans le dernier budget. « Au moins, on a l'assurance du gouvernement fédéral qu'il a l'intention d'honorer son engagement. » Le maire de Lévis s'attend à une autre rencontre prochainement.

Le CN a accepté de dévoiler toutes ses études pour évaluer les coûts d'une restauration. Les gouvernements estiment à 200 millions de dollars les travaux de peinture alors que le Canadien National parle d'un montant deux fois plus élevé.

Le CN répète qu'il n'a pas l'intention d'investir pour repeindre le pont.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine