Des manifestations et des confrontations, Régis Labeaume qui blâme la classe politique, une fausse alerte à la bombe à Québec, l'ancienne boucherie Bégin bientôt démolie et trois générations d'horlogers. Voici les images qui ont marqué l'actualité des sept derniers jours.

Manifestations et confrontations

C'était jour de manifestations à Québec dimanche. Des échauffourées ont eu lieu entre une poignée de contre-manifestants, venus dénoncer la manifestation de La Meute, et les services de sécurité.

Après avoir été confinés dans un stationnement souterrain pendant plusieurs heures pour éviter des affrontements entre les deux camps, les membres de La Meute ont finalement pu manifester dans les rues de Québec en fin de journée.

Montée de l’extrême droite : Labeaume blâme la classe politique

Trois jours après les manifestations à Québec, le maire Régis Labeaume a critiqué la classe politique québécoise, qui, selon lui, contribue à la montée de l'extrême droite en refusant de débattre de certains « sujets tabous », tels que l'immigration et le port de symboles religieux.

Alerte à la bombe au complexe G : trois personnes arrêtées à Québec

Trois personnes ont été arrêtées lundi après-midi à la suite d'un appel à la bombe à l'édifice Marie-Guyart, sur la colline Parlementaire, à Québec.

Le jeune homme de 18 ans accusé d'être à l'origine de l'appel à la bombe a retrouvé sa liberté mercredi.

L'ancienne boucherie Bégin bientôt démolie

C'est peut-être la fin d'une saga. Laissé à l'abandon depuis cinq ans, l'édifice de l'ancienne boucherie Bégin, situé sur la rue Saint-Jean, pourrait être démoli au cours des prochains mois, pour laisser place à la construction d’un complexe résidentiel et commercial.

Horloger de père en fils depuis 1927

Une entreprise familiale du quartier Saint-Sauveur, à Québec, souligne ses 90 ans d'existence. Depuis trois générations, la passion de l'horlogerie se transmet de père en fils chez les Gagnon, un métier qui se fait d'ailleurs de plus en plus rare.

Plus d'articles

Commentaires