Retour

La traverse Québec-Lévis paralysée par une grève

Le service de traversier entre Québec et Lévis est interrompu depuis ce matin. Les officiers mécaniciens et de navigation ont déclenché une grève générale illimitée à minuit hier soir. 

Les quelque 4700 passagers qui empruntent les traversiers chaque jour pour atteindre la Rive-Nord ou la Rive-Sud seront privés de service pour une durée indéterminée.

Les officiers de la Société des traversiers Québec (STQ), représentés par le Syndicat des métallos, sont sans contrat de travail depuis le 31 mars. Les négociations achoppent principalement sur les conditions salariales, les congés parentaux et la durée de la prochaine convention collective.

Le porte-parole du Syndicat, Gordon Ringuette, critique l'attitude de la Société des traversiers dans les négociations.

« C'est non à tout ce qu'on demande. Nos demandes n'ont même été discutées, même pas négociées. Ç'a été balayé du revers de la main », ajoute M. Ringuette.

Les usagés qui empruntent habituellement les traversiers sont invités à recourir aux services de transports en commun offerts par les villes de Québec et Lévis. Par contre, la société de transport de Lévis n'a pas prévu davantage d'autobus sur le réseau pour compenser l'absence de traversiers.

Par ailleurs, le Regroupement des intermédiaires de taxi de Québec indique que davantage de voitures seront stationnées aux gares fluviales pendant la grève.

Ailleurs au Québec

La grève générale touche 5 traverses offertes par la STQ. Celles de Lévis-Québec et Sorel-Tracy-Saint-Ignace-de-Loyola seront interrompues complètement, mais les services jugés essentiels seront maintenus.

Des traversiers seront donc en service aux endroits suivants :

  • L'Isle-aux-Coudres-Saint-Joseph-de-la-Rive
  • Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine
  • Matane-Baie-Comeau-Godbout

Les navires effectueront cependant les voyages à une fréquence réduite. Les horaires modifiés sont disponibles sur le site web de la STQ.

Plus d'articles

Commentaires