Retour

La Traversée du Saint-Laurent débarque à Québec

La Traversée de la Gaspésie telle qu'on la connaît fait relâche en 2017. La grande expédition annuelle de ski de fond et de raquette dans les montagnes de la péninsule migre cette année vers Montréal, mais faisait escale à Québec vendredi.

D’après le reportage de Martine Côté

Les organisateurs de la Traversée de la Gaspésie ont voulu souligner le 15e anniversaire de l’événement par une édition inoubliable et rassembleuse, d’où l’idée de s’arrimer aux festivités du 375e de Montréal.

« Je me suis levée un matin en février et je me suis dit : « C'est bien beau le 375e anniversaire de Montréal, mais on devrait aller les saluer et partir de notre pays, la Gaspésie. Alors, on a rencontré les gens de CTMA et on est parti dans cette grande aventure, cette grande remontée du Saint-Laurent qui est unique au monde », raconte Claudine Roy, présidente et fondatrice de la traversée.

Partis de Gaspé dimanche dernier à bord du CTMA Vacancier, les quelque 250 skieurs et raquetteurs ont déjà traversé des paysages hivernaux plus grands que nature qui longent le fleuve avec des arrêts au parc national Forillon, la réserve faunique de Matane et le parc national des Grand-Jardins.

Comme le veut l'esprit festif gaspésien, le trajet se fait dans la bonne humeur et en musique avec instruments et habits traditionnels, car au-delà du défi physique, c'est l’expérience humaine qui motive les participants.

En escale à Québec, les sportifs se sont rendus au Domaine Maizerets pour une séance matinale de ski et de raquette sur un parcours urbain d’environ 25 km.

« C'est une super opportunité de rencontrer du super bon monde, une ambiance super chaleureuse. On sait comment les gens de la Gaspésie sont accueillants, et de se promener en bateau avec plein de gens incroyables, voir de beaux paysages, faire de l'activité physique, être dehors, c'est ça la traversée », souligne Laurent Duvernay-Tardif, joueur de ligne offensive pour les Chiefs de Kansas City, dans la NFL, qui en est à sa troisième traversée.

Un nombre record d'amateurs de plein air du Québec, mais aussi des États-Unis et de l'Europe participent à la traversée. En 15 ans, L'événement a réussi à faire rayonner la Gaspésie à travers le monde et à donner un second souffle à son industrie touristique.

« Ç’a permis de faire parler de la Gaspésie de façon positive dans une saison touristique où il n'y avait que la motoneige. Et là, ce que l'on voit, c'est que le ski de fond, mais aussi beaucoup le ski de montagne a pris beaucoup d'ampleur », mentionne la directrice des événements pour la traversée, Hélène Francoeur.

« Il y a des entreprises locales qui développent des montagnes de ski hors-piste, qui développent des services d'hébergement, des services de transport spécifique à cette clientèle qui est de plus en plus grande en Gaspésie », ajoute-t-elle.

Le périple de quelque 900 km de la Traversée du Saint-Laurent prendra fin à Montréal dimanche, au sommet du Mont-Royal.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine