Après la Ville de Québec, au tour de Lévis de prendre de front le problème des nids-de-poule. La Ville déploie une cinquantaine de personnes jour et nuit pour réparer les nombreux trous dans la chaussée.

Les équipes sont déployées sur le territoire en deux quarts de travail dès lundi. Une quinzaine d'équipes va silloner le territoire en priorisant les artères les plus achalandées.

À partir du moment où un citoyen signale la présence d'un nid-de-poule, la Ville se donne comme objectif de le réparer en 48 heures. Les équipes peuvent utiliser jusqu'à 40 tonnes d'asphalte par jour.

Plaintes des citoyens

Jusqu'à présent, plus de 150 citoyens ont communiqué avec la Ville pour se plaindre de la présence de nids-de-poule. La Ville reconnaît qu'il y a des secteurs plus problématiques comme dans l'arrondissement Desjardins, un secteur où le réseau routier est plus vieux.

« Les nids-de-poule c'est un signal que des fois les villes doivent donner des coups de barre dans la réfection de leurs rues », a expliqué le maire Gilles Lehouillier. Il a ajouté que la Ville allait maintenir le cap pour la réfection des rues pour les six prochaines années. 

La Ville de Lévis injecte 1,4 M$ pour le colmatage des nids-de-poule et l'entretien du réseau municipal en 2016.

Plus d'articles

Commentaires