Retour

La Ville de Québec honore la mémoire d'Alys Robi

Un petit parc à la mémoire de la chanteuse Alys Robi a été inauguré mardi dans le quartier Saint-Sauveur, le quartier ouvrier où est née la chanteuse québécoise, en 1923. Le parc urbain a été réaménagé et renommé à la suite d'une initiative citoyenne. 

L'endroit intimiste à l'angle des rues Napoléon et Victoria multiplie les clins d'oeil à l'artiste avec des insertions sur un trottoir rappelant 13 de ses grands succès.

Une plaque commémorative résumant la vie de la chanteuse a aussi été installée.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, souligne qu'Alys Robi a été une grande ambassadrice de la chanson québécoise.

« C'est un privilège d'honorer la mémoire de cette grande dame, première chanteuse québécoise à connaître une renommée internationale, à une époque où cela semblait impossible. [...] J'espère que ce parc sera un succès populaire comme l'ont été les chansons et la carrière de Lady Alys », a dit le maire.

Le petit-neveu d'Alys Robi, Martin Latulippe, a pour sa part rappelé que sa grande tante, qui a connu le succès, mais aussi la maladie mentale, est une image forte d'inspiration et de résilience.

« Elle a beaucoup inspiré, c'est une image où on doit se relever, elle inspire les gens : "Je suis partie très tôt dans ma jeunesse, j'ai atteint les sommets et j'ai atteint les profondeurs de l'enfer aussi", cite M. Latulippe. Elle a été internée, ma grande tante, ce n'est pas n'importe quoi, mais elle a su se relever. »

La démarche pour la réfection du parc a été entreprise par deux citoyennes du quartier qui déploraient que l'espace soit laissé à l'abandon. Le comité exécutif de la Ville de Québec a entériné la semaine dernière la suggestion du Comité de toponymie de modifier le nom du petit parc au nom d'Alys Robi.

Née Marie Albertine Alice Robitaille, Alys Robi a commencé sa carrière de chanteuse à l'âge de 4 ans. Elle connaît une ascension fulgurante notamment durant la Seconde Guerre mondiale avec son succès Tico Tico, en 1942.

Sa carrière la mène en France, en Angleterre et aux États-Unis, mais connaîtra une fin abrupte après avoir été victime d'un accident de la route en 1948 et d'une dépression.

Alys Robi est morte à l'âge de 88 ans, le 28 mai 2011, à Montréal.

À lire aussiAlys Robi, une vie de gloire et de misère

Plus d'articles