Retour

La Ville de Québec inaugure Codex Populi, sa plus haute œuvre d’art

Pour son 409e anniversaire, la Ville de Québec a inauguré lundi l'œuvre d'art Codex Populi, dans les jardins de l'hôtel de ville. Mesurant 23 mètres, il s'agit désormais de la plus haute œuvre d'art public à Québec.

À travers cet œuvre, l’artiste Ludovic Boney rend hommage à la Conférence de Québec de 1864, qui a mené à la création de la Confédération canadienne trois ans plus tard.

Codex Populi est composée d’un grand mât incliné sur lequel sont accrochés 25 longs colliers. Quelque 9500 pièces d’aluminium sont suspendues sur ces longues tiges et symbolisent « les décisions politiques et fondatrices prises lors de la Conférence de Québec ».

« À l’époque, quand on signait, on faisait des courbes supplémentaires – des petites fioritures – et c’est ce qu’on retrouve sur les pièces d’aluminium », explique l’artiste qui est basé à Lévis.

Entre chaque pièce d’aluminium, on retrouve une petite perle, qui se veut une allusion aux peuples autochtones, explique Ludovic Boney. « Ça représente une certaine mixité », ajoute-t-il.

Codex Populi a été inaugurée lundi après-midi en présence du maire Labeaume et de nombreux citoyens, qui ont ensuite pu participer à un atelier de création de colliers.

L’œuvre a nécessité un investissement de 500 000 dollars de la part du ministère du Patrimoine canadien.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine