Retour

La Ville de Québec prête à gérer une catastrophe naturelle

Alors que des feux de forêt font rage en Alberta, le Centre de gestion de crise de la Ville de Québec se dit prêt à toute catastrophe naturelle.

Mise en place en 2011, la cellule de gestion de crise, installée dans un local de la rue Clémenceau à Beauport, permet aux autorités de mobiliser quelque 5000 employés de la Ville en quelques minutes.

« Au Québec, notre centre de coordination est en tête de peloton en termes d'efficacité », souligne le responsable de la sécurité civile du comité exécutif de la Ville de Québec, Patrick Voyer.

Selon M. Voyer, la ville n'est pas à l'abri de telles catastrophes. « Il peut se produire un éventail d'événements, mais notre Centre de gestion de crise peut aussi être appelé à réagir lors d'autres crises comme un bris d'aqueduc ou des innondations », mentionne-t-il.

Le Centre de coordination s'est d'ailleurs mis en branle à plusieurs reprises l'hiver dernier lors de certaines tempêtes.

Préparation des citoyens

Bien que les autorités aient confiance en leur système, elles suggèrent aux citoyens de se doter d'une trousse d'urgence qui leur permettra d'être autonomes pendant au moins cinq jours.

Avoir une telle trousse à portée de main permettra d'accélérer le départ en cas d'ordre d'évacuation.

Plus d'articles

Commentaires