Retour

La Ville de Québec se dit prête à accueillir une centaine de réfugiés

Si le Canada ouvre ses portes aux réfugiés syriens, la Ville de Québec a tout ce qu'il faut pour leur trouver rapidement un toit. Le maire Régis Labeaume vient de confier le mandat à la conseillère Chantal Gilbert.

Déjà responsable du développement social et des communautés culturelles, Chantal Gilbert a été informée vendredi qu'elle pilotait le dossier des nouveaux arrivants.

Après avoir consulté quelques organismes de la ville, elle constate que Québec compte suffisamment de logements pour accueillir des familles de réfugiés.

La ville de Québec a longtemps été une destination de choix pour les réfugiés. Leur nombre a cependant chuté depuis deux ans puisque les règles d'entrée au Canada ont été resserrées.

« Les réfugiés que l'on attendait ne sont jamais venus », a fait savoir Chantal Gilbert, soulignant qu'il y a donc de la place pour les Syriens.

La Ville de Québec ne fera pas pression

Au moment où la crise des réfugiés syriens continue d'alimenter la campagne électorale fédérale, plusieurs provinces et villes demandent maintenant au gouvernement fédéral d'accueillir davantage de réfugiés.

La Ville de Québec n'a cependant pas l'intention de s'immiscer dans le débat. 

La Ville veut simplement être prête si Ottawa donne son feu vert.  Entre-temps, l'administration municipale travaille à réunir tous les outils pour permettre aux nouveaux arrivants de s'intégrer une fois arrivés ici.

Plus d'articles

Commentaires