Retour

Labeaume cible la radicalisation de certaines mosquées

Le maire de Québec estime qu'il est temps de « regarder très sérieusement » la possibilité de « pratiques de radicalisation » dans certaines mosquées de la province et, si cela se confirme, d'agir.

Régis Labeaume réagissait mercredi matin aux attentats à Bruxelles, qu'il qualifie de dramatiques et d'épouvantables. Le maire estime qu'il est temps de regarder les pratiques dans certaines mosquées de la province.

« Au Québec, semble-t-il qu'il y aurait une ou des mosquées où il y aurait des réflexions, des pratiques de radicalisation. Je pense que ça, il faut vraiment prendre ça au sérieux et peut-être passer à l'action », déclare-t-il.

Le maire ne croit pas que de telles pratiques existent à Québec, mais évoque cette possibilité pour certains lieux de culte de Montréal.

« Sous le parapluie du lieu de culte, il se passe bien des affaires, alors je pense qu'il faut questionner ça », dit encore le maire.

Régis Labeaume ne détaille toutefois pas ce qu'il entend par « passer à l'action ». Il se borne à dire que s'il était prouvé que des discours d'islam radical sont prônés dans des mosquées de la province, « il ne faut pas laisser ça continuer ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine