Retour

Labeaume veut s’attaquer à l’agrile du frêne

Le maire Régis Labeaume déclare la guerre à l'agrile du frêne, qui vient de faire son apparition à Québec.

L'insecte fait déjà des ravages à Longueuil et Montréal, où des dizaines de milliers d'arbres sont touchés et ont dû être abattus depuis deux ans.

La Ville n'a pas encore établi de plan de match précis, mais le maire assure qu'il ne lésinera pas sur les moyens pour contrer la propagation.

« On ne ménagera pas les budgets concernant le test que le scientifique veut faire. Alors, ce n’est pas un problème d’argent. C’est vraiment un problème scientifique, c’est de trouver la bonne formule », assure Régis Labeaume.

Il ajoute que les arbres qui représentent un risque pour la sécurité seront abattus. La Ville va toutefois retarder la coupe le plus longtemps possible.

À Québec, 13 % des arbres sont des frênes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine