Près de 200 résidents de la couronne nord de Québec ont assisté, samedi, à la deuxième rencontre organisée par le mouvement citoyen s'opposant à l'adoption du Règlement de contrôle intérimaire sur l'eau potable de la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ). Ils souhaitent que le ministre Martin Coiteux n'entérine pas le règlement adopté le mois dernier.

Le mouvement s'oppose au règlement de protection de l'eau du Lac-Saint-Charles et de son bassin versant, puisqu'ils le jugent trop sévère et vide de fondement scientifique. Le règlement interdit la construction de nouvelles résidences qui sont sur des terrains dont la pente est de plus de 15% et qui ne sont pas reliées au réseau d'aqueduc et d'égouts.

« Notre région est présentement sous tutelle avec ce règlement-là », affirme François Du Sablon, citoyen de Stoneham, porte-parole mouvement citoyen.
Lors de la présentation à l'école Montagnac de Lac-Beauport, le comité a présenté une analyse indépendante. Selon Pierre Bertrand, l'expert consulté, il y aurait eu une amélioration de la qualité de l'eau du Lac Saint-Charles depuis 2010 et non une dégradation.

« Si le RCI exige qu'il n'y ait plus de fosses septiques il faut qu'il y ait un argument pour imposer ça présentement il n'y en a pas. C'est plutôt contraire, ce qui traîne dans le milieu scientifique c'est que les fosses septiques fonctionnent très bien », affirme Pierre Bertrand, consultant en génie de l'environnement.

L'Association pour la protection du Lac St-Charles, l'APEL, qui a participé aux études qui ont mené au règlement de la CMQ affirme que son étude est bel et bien fondée scientifiquement. Sa présidente Sylvie Larose rappelle que la CMQ ont fait une contre-expertise pour valider les résultats de l'étude avant de les rendre publics.

Une pétition pour le ministre

Le mouvement de citoyen remettra une pétition au ministre des Affaires municipales Martin Coiteux dans l'espoir qu'il renvoie les élus de la CMQ faire leurs devoirs et modifie le règlement. En moins d'une semaine, ils ont amassé près de 2000 signatures.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine