Retour

Lac-Saint-Charles négligé par l'administration Labeaume, dit Anne Guérette

La chef de Démocratie Québec, Anne Guérette et son candidat Denis Des Roches estiment que Lac-Saint-Charles est le parent pauvre du district Lac-Saint-Charles–Saint-Émile.

Tous les investissements dans le district ont été faits uniquement à Saint-Émile au cours des dernières années, selon Mme Guérette.

L'aspirante à la mairie a tenu ces propos, alors qu'elle était à Lac-Saint-Charles ce matin pour annoncer le réaménagement du centre communautaire Paul Émile Beaulieu.

Le district est détenu par Équipe Labeaume depuis 12 ans. Le conseiller Steeve Verret a été réélu sans opposition aux dernières élections municipales.

Mme Guérette croit qu'il est temps d'être plus équitable.

Réaménagement du centre à 10 millions de dollars

Par ailleurs, la chef de Démocratie Québec s'engage à revoir le Règlement de contrôle intérimaire qui limite la construction de résidence dans le bassin versant du la Saint-Charles, si elle est élue le 5 novembre.

« Si on se parle tout le monde ensemble, avec les maires de la communauté métropolitaine de Québec, on va trouver des façons, dit-elle. On ne peut pas dire : c'est tout noir ou tout blanc. C'est comme ça que le dossier a été traité malheureusement.C'est certain qu'à Lac-Saint-Charles, on peut densifier à quelques endroits. »

Le développement domiciliaire est freiné dans la couronne nord pour protéger, entre autres, la principale source d'eau potable de la Ville de Québec.

Avec les informations de Louise Boisvert

Plus d'articles