Retour

Lauberivière retirera la photo d'un pédophile de ses publicités

La maison Lauberivière, à Québec, admet avoir commis un impair en utilisant la photo d'un homme au lourd passé judiciaire pour illustrer sa plus récente campagne publicitaire.

Pédophile et pyromane récidiviste, Serge Linteau apparaît notamment sur les autobus du Réseau des Transports de la Capitale (RTC). La direction du RTC a fait savoir, ce matin, que le panneau publicitaire serait retiré dès maintenant de ses véhicules.

« Dès que nous avons été informés de la situation, nous avons pris les mesures nécessaires. Nous sommes désolés des impacts que cet affichage aurait pu avoir. Nous ignorions les faits entourant cette publicité », affirme Rémy Normand dans un communiqué.

L'une des victimes de Serge Linteau s'est confiée au Journal de Québec pour dénoncer cette situation. Ce dernier affirme s'est plaint, l'an dernier, à la maison d'hébergement pour itinérants, au moment où le visage de Linteau figurait dans les publicités pour la première fois.

À sa grande stupéfaction, la photo de son agresseur est tout de même réapparue récemment sur les autobus du RTC. Lauberivière confirme avoir reçu cette plainte l'an dernier.

Aucun suivi n'a toutefois été effectué, confirme le directeur de Lauberivière Éric Boulay qui reconnaît « l'avoir échappé. » Cette fois, Lauberivière assure que le visage de Linteau sera retiré sur-le-champ de tous les dépliants et panneaux publicitaires.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine