Retour

Laurent Lessard réfute les critiques du maire Lehouillier

Le ministre des Transports, Laurent Lessard, s'étonne des critiques virulentes du maire de Lévis, qui accuse son ministère de manquer de vision et d'éviter de financer des projets importants dans sa ville.

Laurent Lessard affirme que la dernière fois qu'il a rencontré le maire de Lévis en juin, il semblait « très content du plan d'intervention du ministre des Transports ».

Il ne s'attendait donc pas à la sortie de Gilles Lehouillier de mercredi qui lui reprochait de ne pas financer la construction d'un pont d'étagement pour relier les secteurs Saint-Rédempteur et Saint-Nicolas.

Le ministre des Transports rappelle que même si son ministère ne finance pas cette construction, il a répondu présent à plusieurs autres projets de développement à Lévis, dont la construction du pont d'étagement pour le prolongement de Saint-Omer et l'élargissement de l'autoroute 20 dans ce secteur.

Le ministre ajoute que dans son cas, même s'il était déçu que Lévis se retire du projet de Service rapide par bus (SRB), il s'est bien gardé de commenter.

La Ville de Lévis qui a lancé mercredi la construction d'un viaduc pour relier Saint-Rédempteur et Saint-Nicolas a décidé d'assumer la totalité de la facture de 17 millions de dollars.

Un enjeu électoral

En entrevue avec Bruno Savard jeudi, Gilles Lehouillier a précisé que le développement du réseau routier lévisien préoccupent beaucoup les citoyens de Lévis, c'est pourquoi il en sera question pendant la campagne électorale municipale. « Nous ce qu'on constate à Lévis, au cours des 10 ou 15 dernières années, c'est un sous-financement au niveau de l'amélioration des axes routiers. » Il précise qu'il a bien l'intention de continuer d'interpeler le gouvernement pour lui demander des engagements financiers afin de réaliser différents projets routiers.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine