Retour

Laurentienne : Labeaume prévient le MTQ de ne pas gonfler les chiffres

Moins de 24 heures après avoir présenté son projet d'élargissement de l'autoroute Laurentienne devant le ministre des Transports, Régis Labeaume prévient le gouvernement de ne pas tenter de gonfler les estimations de coûts de la Ville pour le faire avorter.

Pour le maire de Québec, les gouvernements ont souvent une réponse toute prête quand vient le temps d'écarter un projet d'infrastructure. « Tu dis qu'il coûte plus cher que ce que la Ville avait prévu, dit-il. On connaît le truc. »

Régis Labeaume affirme que son administration a fait ses devoirs et que le réaménagement proposé est mûrement réfléchi.

Avare de détails sur le plan de la Ville, le maire a seulement laissé filtrer qu'il concerne la portion entre les rues George-Muir et du Roi, dans les deux directions, soit un segment d'une douzaine de kilomètres.

L'élargissement annoncé par le gouvernement concerne seulement un segment de quatre kilomètres au nord du boulevard Louis-XIV, en direction sud.

Les fonctionnaires de la Ville ont toutes les compétences nécessaires pour évaluer la faisabilité d'élargir une autoroute provinciale, affirme le maire.

Régis Labeaume ajoute avoir en main une évaluation précise de l'achalandage de l'autoroute Laurentienne.

Il croit que la Ville de Québec a prouvé avec la construction de l'amphithéâtre qu'elle pouvait mener un chantier d'importance à terme et qu'elle n'a rien à envier aux experts du ministère des Transports.

« Eux autres, ils n'auraient pas été capables de construire un amphithéâtre à 365 millions », avance-t-il.

Malgré ces commentaires, Régis Labeaume s'est montré satisfait des discussions qu'il a eues avec le ministre des Transports mercredi soir. Il a parlé d'une rencontre productive.

Le maire a promis de rendre public rapidement le plan proposé par la Ville.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine