Retour

Laurentienne : le maire présentera ses propres plans au ministre des Transports

Déterminé à démontrer que l'élargissement de l'autoroute Laurentienne sur un tronçon de seulement 4 kilomètres « n'améliorera pas la circulation », le maire de Québec présentera ses propres plans au ministre des Transports.

« On va avoir une proposition dessinée et chiffrée. On va leur présenter des plans. On n'attendra pas, on va les faire nous autres même. Rémi [Normand, président du RTC] et Jonatan [Julien, vice-président du comité exécutif] sont là-dessus », a annoncé Régis Labeaume mercredi.

Le ministère des Transports a proposé un élargissement de Laurentienne entre la rue de la Faune et le boulevard Louis-XIV. Régis Labeaume semble opter pour le prolongement de la troisième voie jusqu'au centre-ville.

« La démonstration qu'on va faire au ministre, c'est qu'il pense que la circulation va être plus fluide avec ça, il va être surpris de la réponse », soutient le maire.

Le maire Labeaume dit avoir décidé d'élaborer ses propres plans pour en finir avec la controverse qui se répète autour du projet, qui avait été abandonné l'automne dernier. « C'est un copier-coller », dit-il.

Le maire s'est réjoui de l'ouverture démontrée hier par le ministre Jacques Daoust, qui s'est dit prêt à regarder plusieurs scénarios.  

Au contraire du ministre, il soutient que la voie ferrée du CN qui traverse Laurentienne au nord de la rue Soumande n'est pas une contrainte. « Il n'y a pas de problèmes. On va lui faire la démonstration. Tout ça est possible », a-t-il dit, soulignant qu'il allait « un peu trop loin » en faisant ces commentaires.

Le maire ne s'inquiète pas que les nouvelles discussions repoussent l'échéancier. Le ministère avait annoncé que la nouvelle voie devait être prête pour l'automne 2017.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine