Retour

Le 3e lien entre Québec et Lévis est inutile et coûteux, estime Labeaume

Le maire de Québec Régis Labeaume prévient les électeurs de sa région qu'il n'y aura jamais de tunnel pour relier Québec et Lévis si les coûts sont aussi élevés qu'il l'anticipe, soit autour de cinq milliards de dollars.

En entrevue au Soleil, M. Labeaume affirme que les politiciens qui en feront la promotion inviteront les électeurs à un « dîner de cons ».

Le maire Labeaume ne mâche pas ses mots pour exprimer à quel point il ne croit absolument pas à un troisième lien entre les deux rives du fleuve Saint-Laurent. Il martèle qu'il n'est pas question qu'il « embarque là-dedans ».

M. Labeaume est surpris qu'un tel projet occupe l'espace public alors que les finances de tous les ordres de gouvernement sont dans un état précaire.

Comme l'opposition à l'Assemblée nationale, le maire demande au gouvernement du Québec de dévoiler toutes les études traitant de la faisabilité technique et des coûts d'un troisième lien.

Un enjeu dont il faut débattre, selon Duclos

Invité à réagir à la sortie du maire Labeaume, le ministre fédéral Jean-Yves Duclos estime qu'un troisième lien entre les deux rives reste « un enjeu à débattre ». « C'est un débat qui est très large, affirme-t-il. Le défi reste de travailler avec les autres élus de tous les autres niveaux de gouvernements pour trouver la meilleure solution. »

Le ministre des transports du Québec, Laurent Lessard, rencontrera le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, mardi. 

En juin, le maire Lehouillier avait demandé au gouvernement de rendre publiques toutes les études réalisées sur le projet de troisième lien routier vers Québec.

Plus d'articles

Commentaires