Retour

Le « Airbnb du vin » développé à Québec

Une application mobile développée à Québec permet aux propriétaires de celliers privés de proposer leurs vins sur le marché de la revente, de même que gérer leurs réserves de vin et connaître le meilleur moment pour consommer leurs bouteilles.

Un texte de Marie Maude Pontbriand

« C'est un petit peu comme le Airbnb du vin », affirme Guy Doucet, fondateur de l'application Alfred l'expert en vin, genre de sommelier virtuel.

L'homme d'affaires a commercialisé son application mobile il y a environ 6 mois, après 10 ans de travail.

Le concept du marché du vin consiste à prendre les bouteilles gardées précieusement par certains et à les revendre aux plus impatients. En général, ce sont des baby-boomers qui revendent leurs bouteilles aux X ou au Y, précise d'emblée Guy Doucet.

« La génération Y aujourd'hui ne veulent plus attendre pendant quinze ans comme nous on a fait avant d'avoir une bouteille qui est à maturité et qui va être à son summum. »

S'il a mis 10 ans à naître, c'est qu'Alfred l'expert en vin est très complexe, explique son paternel.

Un partenariat avec la Société des alcools du Québec, de 2011 à 2015, a grandement aidé à réaliser le projet.

« On a bénéficié non seulement d'investissements provenant de la SAQ, mais aussi et surtout de connaissances spécifiques en vin », ajoute-t-il.

L'entreprise connaît une croissance importante depuis quelques mois, affirme le vice-président aux ventes, Pierre Nolet. « À la fin novembre, on avait à peine 400 membres et aujourd'hui, on vient de passer le cap des 10 500 membres » précise-t-il.

L'événement Bordeaux fête le vin, qui vient tout juste de se terminer, a justement permis de recruter plus de 1000 nouveaux membres.

Les algorithmes au service des amateurs de vin

Dans une ancienne vie, le fondateur Guy Doucet faisait de la gestion de durée de vie de systèmes d'aqueduc et d'égouts quand il a réalisé que les modèles mathématiques utilisés dans ce domaine pouvaient s'appliquer à la gestion d'une cave à vin pour prévoir le vieillissement du précieux nectar.

Ces modèles mathématiques ont permis de développer une courbe de durée de vie du vin. Pour ce faire, l'équipe constituée majoritairement d'ingénieurs, de programmeurs et d'informaticiens utilise les données climatiques des différentes régions, tient compte du cépage, de la qualité du millésime et du format de la bouteille.

Le résultat de ces savants calculs permet de définir une période optimale de dégustation qui permet au consommateur de boire sa bouteille au meilleur moment ou de la revendre.

Une entente avec un chef cuisinier est aussi sur le point de voir le jour. « On va être les premiers à générer le premier accord vin-mets intelligent », lance fièrement le fondateur.

L'objectif est de permettre aux gens de cuisiner une recette qui leur plaît sur le site du chef et Alfred vous suggérera une bouteille à boire parmi celles que vous possédez dans votre cellier ou votre cave, si vous n'avez pas de réserve, on vous proposera un vin disponible à la SAQ la près de chez vous.

Alfred ne compte pas s'arrêter au marché québécois, il compte conquérir le Canada sans tarder et traverser rapidement l'Atlantique.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine