Le brise-glace scientifique Amundsen a mis le cap vers la baie de Baffin, vendredi. Cette 12e mission à bord du navire vise à étudier l'impact des changements climatiques.

La mission océanographique, nommée Green Edge, mobilise une quarantaine de scientifiques venus du Canada, des États-Unis, de la France et de la Norvège. L'équipe mesurera l'impact de la fonte de la banquise sur le phytoplancton, une petite algue à la base de la chaîne alimentaire.

Le coordonnateur du projet, Marcel Babin, précise que l'objectif principal de la mission vise à comprendre le réveil du phytoplancton au printemps. « Il n'y a pas que les petits organismes qui s'alimentent sur le phytoplancton, explique-t-il. Cela peut avoir un impact sur les ours polaires ou les habitants du Nord. »

Une quinzaine de laboratoires installés à bord du brise-glace permettront aux scientifiques d'analyser des échantillons. Un hélicoptère assurera leur ravitaillement.

Une équipe de tournage accompagnera les scientifiques et réalisera une série intitulée Arctic Bloom/AOA.

La fin de la mission est prévue pour la fin octobre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine