La Ville de Québec va de l'avant et démolira le Centre Durocher, dans le quartier Saint-Sauveur, pour faire place à un immeuble de 68 logements sociaux et à un point de service de la bibliothèque de Québec. Les travaux doivent débuter dans les prochaines semaines.

Un point de service de la bibliothèque sera construit dans les locaux des Habitations Durocher, qui comprendra un café, un comptoir de prêt ainsi que 4000 documents « tournés vers la famille », a indiqué la vice-présidente du comité exécutif, Julie Lemieux.

Le point de service de 90 mètres carrés ouvrira ses portes en mars 2018 et sera situé au rez-de-chaussée du bâtiment. Il sera aménagé au coût de 200 000 $.

La Ville a également annoncé la création d'un nouveau « lieu de diffusion culturelle » dans l'église Saint-Sauveur. Le bâtiment que la Ville souhaite protéger servira à la fois de salle de spectacle et de lieux de culte, un modèle inédit à Québec et qui fait l'objet d'une entente avec l'archidiocèse de Québec.

Des consultations seront entamées sous peu auprès des citoyens pour déterminer la vocation exacte des lieux. « C'est un lieu qu'on va imaginer avec les citoyens, on va lancer une consultation sur le terrain pour voir ce qu'ils souhaitent avoir », fait savoir Julie Lemieux.

Des citoyens mécontents

Le projet, annoncé l'an dernier, a soulevé un tollé de protestation notamment de citoyens du quartier qui estimaient que le bâtiment avait une valeur patrimoniale importante. La Ville affirmait que les travaux de mise à niveau auraient nécessité plus de 24 millions de dollars.

Pour les résidents du secteur, le projet ne répond pas aux réels besoins de la population et le processus a manqué de transparence.

« L'espace de bibliothèque réservé dans le projet de la Ville est de 90 mètres carrés. Cela doit correspondre à la taille de la toilette de la bibliothèque Gabrielle-Roy. On rit de nous autres, cela ne correspond aucunement à nos besoins! Dans le quartier Saint-Sauveur, on est 16 000, c'est deux fois plus que le quartier Saint-Roch ou Saint-Jean-Baptiste », dénonce par voie de communiqué Éric Martin, porte-parole du Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur.

Le comité prévoit d'ailleurs une manifestation le 11 octobre prochain.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, est resté ferme : le projet retenu répond aux besoins du quartier. « Il y a un besoin de logements sociaux dans ce quartier-là, c'est évident. Vous le savez depuis qu'on est là, c'est le maximum de logements sociaux, là où il y en a de besoin. Il y a un besoin là; il y aura des logements sociaux. »

Les activités du centre communautaire ont déjà été déplacées vers le Centre récréatif Mgr-Bouffard. Ce déménagement aurait entraîné une hausse de fréquentation de 61 %, selon des données avancées par la Ville de Québec. « Il y avait un besoin, et ça ne se passait pas au Centre Durocher », tranche Régis Labeaume.

Plus d'articles