Le Centre culture et environnement Frédéric Back est à la recherche de financement pour réaliser un projet d'agrandissement évalué à 2 millions de dollars.

Un texte de Jean-François Nadeau

L’édifice situé sur la rue Salaberry, dans le quartier Montcalm, à Québec, est plein à craquer. Les 29 organismes qui y ont élu domicile occupent tous les espaces. En moins de 10 ans, le nombre d’employés est passé de 50 à plus de 150.

« Je pense que ça a atteint ses limites. Il y a des organismes comme Vivre en ville, qui ont cinq locaux sur trois étages, qui aimeraient bien regrouper leurs activités de façon plus contigüe [et] c'est pour ça qu'il faut être capable d'avancer et d'offrir de nouveaux espaces », explique le président exécutif du Centre culture et environnement Frédéric Back, Alexandre Turgeon.

Les propriétaires souhaitent donc procéder à des travaux d’agrandissement. Le mur extérieur de la façade avant devait de toute façon être refait en raison de problèmes d'infiltration.

On veut donc en profiter pour avancer le mur de 5 mètres et augmenter de 20 % le nombre d'espaces locatifs.

Premier Acte

Les travaux pourraient être jumelés avec le projet de modernisation des installations du théâtre Premier Acte, qui loue des espaces dans le centre Frédéric Back. L’entreprise souhaite se doter d'un foyer pour accueillir les spectateurs avant et après les représentations.

« C'est jam pack, l'accès à la billetterie est difficile », déplore son directeur général et artistique, Marc Gourdeau.

Le théâtre Premier Acte veut aussi augmenter de deux mètres la hauteur de sa salle de spectacle afin de « mieux travailler les éclairages ».

« Il y a certains effets d'éclairage qui ont besoin de distance pour se développer correctement. De plus en plus aussi, on utilise la projection dans les spectacles. Compte tenu qu'on n'a pas beaucoup de plafond, même le projecteur installé très, très haut, ça devient tricky d'installer le projecteur pour ne pas qu'il y ait d'ombres », mentionne Marc Gourdeau.

Projets de 4 millions $

L'agrandissement du Centre culture et environnement Frédéric Back est évalué à près de 2 millions de dollars. La construction du foyer et le réaménagement des installations du théâtre Premier Acte devraientégalement coûter 2 millions.

« On pense qu'on serait capables de démarrer au mois de mai 2018, mais comme on essaie de s'arrimer avec le théâtre, on pourrait être prêt à attendre jusqu'au printemps 2019 pour faire le début des travaux », précise Alexandre Turgeon.

Il s'agit d'une première phase. D'ici une dizaine d'années, le centre Frédéric Back souhaite également construire des logements sociaux et un stationnement sous-terrain sur l’emplacement actuel qu’occupent les cases de stationnement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine