Retour

Le Château Frontenac inaugure la suite Céline Dion

Les admirateurs de Céline Dion ont désormais une nouvelle escale à mettre à leur agenda puisque le Château Frontenac a inauguré samedi une luxueuse suite au nom de la célèbre chanteuse. Tout l'environnement a été pensé pour rendre justice aux goûts de la vedette.

Céline Dion a déjà elle-même séjourné dans cette suite, mais elle a été entièrement refaite depuis son dernier passage. On y trouve deux chambres, deux salles de bain, un salon et une cuisinette. Pour y séjourner, il faudra compter un minimum de 500 $ la nuit, selon la saison.

Le blanc et le rose sont à l’honneur, tout comme les miroirs, les fleurs et plusieurs photos de la chanteuse qui ont été prises à Québec au fil de sa carrière.

« Le designer a fait beaucoup de recherches au nouveau des couleurs et des préférences de style, explique le directeur général du Château Frontenac, Robert Mercure. On voulait absolument refléter ses préférences dans notre suite. »

La suite Céline Dion est la première d’une série de 8 suites au nom d’une personnalité qui seront inaugurées au cours des prochains mois. C’est une façon, pour le Château Frontenac, de célébrer son 125e anniversaire.

Selon M. Mercure, la petite fille de Charlemagne était une personne toute désignée pour ce projet. D’ailleurs, l’un de ses passages au Château Frontenac a marqué un moment-clé dans le développement de sa carrière, raconte le directeur général.

L’histoire de la salle de bal

Alors que Céline Dion était encore jeune et qu’elle était surtout connue au Canada, René Angélil avait entendu dire que la maison de disques Sony tiendrait un congrès au Château Frontenac.

M. Mercure affirme que René Angélil avait alors fait des démarches pour que sa protégée puisse chanter dans la salle de bal du Château, pendant ce congrès. Ce qui devait arriver arriva.

Depuis ce moment, Céline est venue séjourner à plusieurs reprises au Château Frontenac. Robert Mercure se souvient notamment de ses passages en 2008 et en 2010. Il décrit la chanteuse comme « charmante » et pas exigeante sur le plan du service.

Des photos triées sur le volet

Lorsque Céline Dion venait à Québec, c’est Roland Lachance qui prenait ses photos. L’homme de 86 ans a donc connu la chanteuse à travers les époques.

« S’il y a une personne avec qui je veux travailler pour mettre du contenu qui est spécifique au Château Frontenac et Céline à Québec, c’est Roland Lachance », illustre le directeur général de l’hôtel.

En prévision de l’inauguration de la suite, il a donc approché M. Lachance. Ce dernier lui a remis environ 400 photos qu’il a prises de Céline depuis son adolescence. De ce nombre, une quinzaine ont été choisies, encadrées, puis accrochées aux murs de la suite.

« Vu que je l’ai connue petite fille, j’étais peut-être son Père Noël parce que chaque fois qu’elle venait, j’étais toujours là! », a raconté le photographe samedi, lors de l’inauguration.

Pour l’occasion, la sœur de la star, Claudette Dion, a aussi fait le déplacement. Au terme de sa visite, elle était visiblement enchantée.

« J’avais déjà en tête que ce serait magnifique avant même que les portes s’ouvrent. Je trouve que c’est émouvant qu’il y ait une suite au nom de ma petite sœur. »

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un homme danse sur le toit de sa voiture





Rabais de la semaine