Retour

Le concert d'un groupe d'extrême droite annulé

Un concert du groupe Légitime Violence prévu samedi soir au Bar La Track, de Laurier-Station, a été annulé à quelques heures d'avis. La propriétaire du bar dit avoir fermé la porte aux musiciens après avoir été informée qu'il s'agissait d'une formation associée à l'extrême droite.

Contacté par Radio-Canada, le chanteur du groupe, Raphaël Lévesque, connu sous le nom de Raf Stomper, n'a pas voulu commenter l'annulation du spectacle. Il s'est contenté de lancer des insultes avant de couper rapidement la communication.

Raphaël Lévesque a déjà été condamné à neuf mois de prison pour trafic de cannabis et de métamphétamine.

Ce n'est pas la première fois que le groupe originaire de Québec voit un de ses concerts annulé. Cela s'était notamment produit dans la capitale, en 2011, à l'occasion du festival Envol et Macadam.

Le groupe s'est déjà défendu dans le passé d'être néonazi ou fasciste. Sur sa page Facebook, la formation véhicule néanmoins des propos qui sont hostiles aux antifascistes et qui soutiennent des groupes d'extrême droite.

Le spectacle annulé devait avoir lieu à 20 h.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les animaux les plus laids





Rabais de la semaine