Retour

Le congrès SportAccord dans la ligne de mire de Québec

La tenue du congrès SportAccord à Québec en 2012 a laissé un bon souvenir aux délégués des fédérations sportives internationales. À Lausanne, où l'événement se déroule cette année, la direction du Centre des congrès de Québec tente de convaincre les organisateurs de revenir dans la capitale.

Le président-directeur général du Centre des congrès, P.-Michel Bouchard, a affirmé, mercredi, avoir reçu un excellent accueil de délégués des fédérations sportives qu'il a rencontrés à Lausanne. S'il n'est pas question d'accueillir l'événement pour l'an prochain, 2018 n'est pas écartée.

« Leur passage à Québec a été une révélation. Les gens recherchent une atmosphère comme Québec, et on nous le dit à chaque fois qu'on parle à quelqu'un qui est prêt de l'événement », affirme M. Bouchard.

Québec était en lice en 2016 pour attirer l'élite mondiale des fédérations sportives, mais Lausanne a été choisie. La question des coûts pour organiser un tel événement est aussi au coeur des discussions. Ils ont explosé ces dernières années.

« Pour l'instant, les demandes sont basées sur l'édition qui a eu lieu dans la ville de Sotchi. On pense que c'est irréaliste. On leur a dit ça aussi. J'ai vu le contrat et on ne veut même pas approcher d'une affaire comme ça. »

Il y a quatre ans, Québec avait accueilli plus de 1800 délégués de SportAccord. L'événement, qui a nécessité un investissement de 2,2 millions de dollars, a généré 6,9 millions de retombées économiques pour les six jours de l'événement.

Le congrès SportAccord a lieu cette année du 17 au 22 avril à Lausanne.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine