Retour

Le Défi kayak Montréal-Québec confronté à de forts vents

L'étape de vendredi après-midi du Défi kayak Montréal-Québec au profit de Jeunes musiciens du monde a été annulée en raison des vents forts.

L'organisation a pris cette décision vers midi par mesure de sécurité. « Les conditions météorologiques nous forcent à annuler le relais d'après-midi. La décision a été prise par le commodore du Défi kayak afin d'assurer la sécurité de tous », a-t-elle mentionné sur sa page Facebook.

Les kayakistes et les embarcations ont été transportées jusqu'au parc de l'île Saint-Quentin, d'où ils partiront samedi matin pour se rendre jusqu'au quai de Portneuf.

L'animateur de l'émission Première heure sur ICI Radio-Canada Première, Claude Bernatchez, ne cache pas sa déception, mais il comprend les organisateurs d'avoir pris cette décision. « Je m'étais embarqué dans le défi et je souhaitais le faire au complet vraiment, donc il y aura quand même un petit bout qu'on ne pourra pas faire. »

Les kayakistes, qui parcourent la distance d'environ 250 kilomètres entre Montréal et Québec, sont partis vendredi matin de Sorel. Après la pause du midi, il était prévu qu'ils complètent leur traversée du lac Saint-Pierre pour ensuite se rendre au parc de l'île Saint-Quentin. Mais les vents forts ont eu raison de la deuxième étape de la journée.

Pagayer pour une bonne cause

Avec le Défi kayak Montréal-Québec, Jeunes musiciens du monde espère amasser 100 000 $ pour ses écoles de musique gratuites pour les jeunes de milieux populaires.

Outre Yann Perreau, porte-parole de l'événement, et Claude Bernatchez, plusieurs personnalités prennent part au défi, dont le chef de l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, Ghislain Picard, et les auteurs-compositeurs-interprètes Alex Nevsky et Alexandre Désilets.

Le périple prend fin dimanche à Québec, à la baie de Beauport.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 domaines où les robots sont indispensables





Rabais de la semaine