Retour

Le DGEQ enquête sur l'industrie du camionnage à Québec

Le Directeur général des élections du Québec (DGEQ) enquête sur des allégations de dons politiques illégaux au sein de l'industrie du camionnage à Québec. L'Association nationale des camionneurs artisans (ANCAI) admet ses torts et affirme avoir corrigé des « erreurs » commises en 2011.

Un texte d'Olivier Lemieux

« On collabore à l’enquête », lance avec conviction Gaétan Légaré, directeur général de l’ANCAI. Il admet qu’en 2011, l’Association a remboursé des dons effectués par certains de ses membres à Équipe Labeaume.

Selon lui, la décision a été prise au niveau local par des employés bénévoles. La pratique a cependant été condamnée dès l’année suivante, en 2012.

Gaétan Légaré affirme que l’initiative avait pour but de redistribuer des surplus de cotisations versés par les membres durant l’année. Les personnes impliquées ne savaient pas qu’elles enfreignaient la loi électorale.

Aucun avis d’infraction n’a encore été décerné par le DGEQ dans ce dossier.

Équipe Labeaume prête à rembourser

Le directeur des communications d'Équipe Labeaume, Michel Desmeules, affirme suivre le dossier de près.

Selon lui, les dons litigieux totaliseraient environ 2000 $.

Si le DGEQ confirme qu’une faute a été commise, la somme sera immédiatement remboursée.

Lors d’une mêlée de presse en après-midi mercredi, Régis Labeaume a rappelé la politique de son parti en pareilles circonstances.

« Aussitôt qu’on sait, on rembourse. On fait ça depuis le début. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine