La comparution d'Audrey Gagnon, arrêtée la semaine dernière à la suite de la découverte du corps de sa fille de 2 ans dans Charlesbourg, est reportée à vendredi.

La jeune femme de 23 ans devait être de retour en cour mercredi, au palais de justice de Québec, pour son enquête sur remise en liberté.

Toutefois, le dossier a été reporté, car l'enquête policière dans cette affaire n'est pas terminée, a expliqué la procureure de la Couronne, Me Mélanie Dufour.

Audrey Gagnon n'était pas présente au palais de justice ce matin. « Comme le dossier était reporté à vendredi, j'ai consenti à ce qu'elle [Audrey Gagnon] ne soit pas présente pour la remise », a mentionné Me Dufour.

L'accusée demeurera détenue jusqu'à sa prochaine comparution.

La mère de la petite Rosalie Gagnon fait toujours face à deux accusations pour entrave à un agent de la paix dans l'exercice de ses fonctions et pour incendie criminel.

Aucune accusation de meurtre n’a encore été déposée dans ce dossier.

Audrey Gagnon est la seule suspecte en lien avec la mort de la fillette. Le Service de police de la Ville de Québec a confirmé que l'enfant a été tuée avec une arme blanche.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine