Retour

Le Festif! de Baie-Saint-Paul, un succès touristique chez les jeunes

Le Festif! de Baie-Saint-Paul permet à la région de Charlevoix d'attirer une clientèle plus jeune qu'à l'habitude. Grâce au festival, il semble que les moins de 35 ans découvrent de plus en plus la région.

Pour l’Association Touristique de Charlevoix (ATR), le festival musical qui s’échelonne sur quatre jours rajeunit décidément la clientèle touristique.

« Peut-être que leurs parents sont déjà venus, mais eux, ne savent pas nécessairement [ce qu’a à offrir notre région]. Ça leur fait vivre Charlevoix d’une manière qu'ils ne connaissent pas », indique Fanny Bouchard, membre du conseil d’administration de l’ATR.

L’engouement pour l’événement a même forcé l’ouverture hâtive de l’Auberge des Balcons, la seule auberge de jeunesse de la municipalité de 7000 habitants. Établie dans un ancien couvent de religieuses, l’auberge a accueilli ses premiers clients la semaine dernière et affichait complet pendant tout le festival.

« On n’avait pas le choix d’ouvrir pour le Festif!, souligne Kevin Besnard, chargé de communication de l’établissement fraîchement rénové. Ça représente notre clientèle cible : les jeunes qui veulent connaître Charlevoix. Ça nous permet de les loger à quelques pas de la scène principale. »

« Comme Le Festif! attire des jeunes, on veut faire pareil en permettant aux gens de découvrir la région à prix modique », ajoute-t-il.

L’établissement a vu le jour grâce à une campagne sur la plateforme québécoise de financement participatif La Ruche. « Quand les personnes voulaient dormir ici pour le Festif!, ils dépensaient 100 $ sur la plateforme La Ruche et pouvaient dormir ici trois nuits ici, pendant le festival », explique Kevin Besnard.

Foule plus nombreuse

Le Festif! prévoit un record d’achalandage pour sa huitième année. L’organisation estime que quelque 35 000 personnes auront visité la municipalité au terme de l’événement. C’est 5000 visiteurs de plus que l’an dernier.

L’organisation du Festif! a annoncé vendredi que l’événement affichait complet pour la première fois de son histoire : tous les laissez-passer pour les spectacles présentés à la Place Desjardins ont trouvé preneur.

Plus d'articles

Commentaires