Retour

Le froid glacial entraîne une hausse des incendies à Québec

En décembre, le froid glacial a compliqué le travail des pompiers de la Ville de Québec, qui ont dû effectuer davantage d'interventions que l'an dernier.

Un texte de Fanny Samson

Le Service de protection contre l’incendie de la Ville de Québec (SPCIQ) était intervenu 11 fois en décembre 2016. L'an dernier, en 2017, les pompiers ont combattu les flammes à 17 reprises.

La plupart des incendies ont été provoqués par des surcharges, l'utilisation de poêles à bois, des rallonges mal disposées et la distraction.

Surchauffage

« Lorsqu’on parle de surcharge électrique, il fait froid à l’extérieur, nos systèmes de chauffages sont plus hautement sollicités », explique le porte-parole des pompiers de Québec, Bill Noonan.

Les meubles et les rideaux qui sont placés trop près des calorifères sont aussi problématiques. Bill Noonan suggère une distance de 6 à 15 cm entre l'objet et la source de chaleur pour éviter un feu. « Les matériaux deviennent combustibles avec le temps », informe-t-il.

Chauffage au bois

Pour ce qui de l’usage du chauffage au bois, l’officier rappelle qu’il faut ramoner sa cheminée au moins une fois par année.

La créosote, un dépôt formé par la fumée, s’agrippe aux parois du foyer et est très inflammable. Le porte-parole des pompiers de Québec recommande l'utilisation du bois sec.

Les cendres peuvent aussi causer des incendies si elles ne sont pas disposées adéquatement.

« On doit déposer ceci à l’extérieur [à plus d’un mètre de la maison] pour les laisser refroidir. On ne les laisse pas à l’intérieur, car cela peut produire du monoxyde de carbone », dit-il, ajoutant que ces débris conservent leur chaleur pendant cinq jours.

Le contenant dans lequel les cendres sont placées ne doit pas être combustible. Bill Noonan souligne que certaines personnes mettent ces débris dans un bac en plastique, ce qui est fortement déconseillé.

L'installation d'un détecteur de monoxyde de carbone est préconisé.

Rallonges électriques

Souvent utilisées pour les décorations de Noël, les rallonges électriques doivent être employées correctement. Certaines sont faites pour l’intérieur et d’autres pour l’extérieur.

« On va demander aux gens d’éteindre les lumières lorsqu’ils vont se coucher, parce qu’une rallonge c’est pour un usage temporaire », ajoute Bill Noonan.

Distraction

Durant le temps des Fêtes, certaines personnes ont tendance à laisser leur four sans surveillance. « Lorsqu’on fait de la cuisson, il faut rester dans la cuisine », souligne le porte-parole des pompiers de Québec.

Il suggère d'opter pour une friteuse munie d’un thermomètre pour la friture.

Il est aussi recommandé d’avoir un couvercle à portée de main afin d’éteindre rapidement un feu.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards